Traitement en cours. Patientez...


  Accueil     DDMT     Rallyes     Circuit     Balades     Essais     Galeries     Dossiers     Les Bourrés     Vins     Livre d'or       Inscription  
Sommaire Dossiers  
Rejoindre le sud par les petites routes
Dossiers motos : 30/01/2008

(par Grand'Boca le 30/01/2008)

liens & avis
De nombreux motards parigots passent leurs vacances, ou du moins une partie d'entre elles dans le sud de la France. Néanmoins, finauds comme peuvent l'être les motards, la plupart d'entre eux se contentent de prendre l'A6 à la porte d'Orléans et d'en sortir à quelques kilomètres de leur lieu de villégiature. C'est très dommage car les parcours que nous allons proposer sont tout à fait dignes de figurer dans un road book des bonnes routes de France. Motards parigots, arrêtez cette descente infernale jusqu'à la côte d'Azur par l'autoroute hyper-surveillée, prenez le temps de découvrir de beaux coins de France tels que le Morvan, le Jura, la région des vins de Bourgogne, le Beaujolais, le Vercors, l'Ardeche et j'en passe...

Ici, selon les options choisies, vous trouverez plusieurs itinéraires, assez longs pour la plupart (forcement c'est loin), à moduler en fonction de votre condition physique. Cette derniere est determinante dans votre capacité à abattre des centaines de kilomètres d'affilée sur une seule journée (voir point important n°6 des conseils infra).

Conseils de base pour un bon voyage

1. Partir avec une moto revisée, des consommables à jour (pneus, plaquettes, kit chaine) et un kit reparation de pneus dans la sacoche (celui de BMW à 30 euros est tres bien) - pas de bombe anti crevaison, c'est clairement de la merde.
--> Illustration :-) : Féfé, en bon poissard qu'il est, a crevé du coté de Noiretable (Forez pour les connaisseurs), un clou dans le pneu arriere. A l'époque (2003), aucun d'entre nous ne pouvait imaginer que ça pouvait arriver. Résultat : Féfé a du laisser sa moto dans une ferme au bord de la route pour venir la chercher le lendemain et appitoyer le mécano du village pour une réparation.

2. Regarder la météo pendant les quelques jours avant le départ et ne pas hésiter à différer le cas échéant. Si ce n'est pas possible et que la pluie tombe fort, je vous conseille, une fois eloignés de Paris, de prendre les nationales pour au moins une bonne raison : le revetement de l'A6 n'est pas drainant jusqu'à Beaune, les camions levent un rideau de goutelettes triplement dangereux : on ne voit rien, on ne vous voit pas et on est particulierement trempés.
--> Paris-Pierrelatte sous la pluie de Mars et de nuit en 2004. Arrivé grelottant. L'horreur. J'aurais du partir le lendemain matin.

3. Ne pas oublier la carte bancaire et deux paires de gants (même en été) : une paire de gros gants pour le matin frisquet et l'autoroute et une paire de gants d'été pour la suite.
--> un col de la République sous la neige à Pâques en 2004, avec des gants d'été à troutrous, ça le fait pas du tout.

4.Penser à emporter avec soi un atlas détaillé des routes de France pour ne jamais être perdu. Rien de pire que de perdre du temps à effectuer des demi-tours sur des petites routes, s'enerver à chercher la bonne direction etc...
--> Féfé (encore lui) nous a bien fait rire cet été avec sa mini carte Michelin. En gros, y'avait les autoroutes et les grandes villes :-D !

5. Inutile de stresser pour trouver des stations service. Parisien, sache qu'en province les habitants ne vont pas faire le plein sur l'autoroute le dimanche, il y a enormement de stations le long de la route, souvent accolées à des supermarchés
--> Bon, faut faire gaffe quand même aux endroits reculés type Mercantour, là bas y'a pas trop bezefs de stations.

6. Point important : s'assurer que le levier d'embrayage est bien dans l'axe de votre poignet. Il n'y a rien de pire que de souffrir de tendinite au poignet à cause d'un levier positionné trop haut en usine (c'est le cas pour la plupart des Ducati), cette opération très simple permet de ne pas souffrir (ou moins selon la musculature) des milliers de débrayages à effectuer.
--> Ayyeeuuuhhhh, tendinite poignet gauche chopée lors du périple par les petites routes Paris/Saint Remy de Provence en 2002.

7. Ne pas se reposer trop longtemps au cours de la journée. Mieux vaut prendre un bon petit déjeuner tôt avant de partir et un dejeuner rapide le midi ou vers 13h que de s'arreter à un resto (surtout si on arrose ça d'un quart de rouge), perdre 2h et somnoler sur la moto pendant la phase de digestion. Le principe est de garder un bon ryhtme, pas trop rapide (encore que...), quelques pauses rapides suffisent. 10mn tous les 200kms pour faire le plein sans se presser et une petite demi heure pour avaler un repas léger et faire un pissou en pleine nature.
--> Rien de mieux que de sentir que le fond de l'air est frais (et le fond de l'eau aussi)

8. Lorsqu'on arrive dans un bled, inutile de se mettre à stresser car on ne voit pas tout de suite la bonne direction à suivre. En général (je dis bien en général, parfois il y a des surprises), tant qu'on ne voit pas la direction, il suffit de suivre la route principale pour arriver à des panneaux qui nous l'indiqueront. On peut également s'assurer au préalable en consultant son atlas (à la bonne page et dans la sacoche reservoir pour le sortir rapidement) qu'on doit aller à gauche ou à droite ou tout droit et que la route se trouve en amont du bled, au milieu, aux trois-quart ou en aval.
--> Y'en a (Ben Superman) qui arrivent à se perdre dans un bled avec 2 rues (Bédoin, en bas du Ventoux, été 2007).


Ca y'est, on est chaud comme une baraque à frites (friterie pour les belges ;-) ) ? "Route me voilà !". L'excitation est à son comble. Reste juste à bien préparer son itinéraire. Suivez les options proposées par Motoz :

Les itinéraires

Pour chaque itinéraire, le départ se fait par l'autoroute A6. Il n'est pas tres interessant de sortir de l'A6 avant au moins 150 kms (sortie Auxerre), les routes étant vraiment très droites et ennuyeuses, autant aller le plus vite à l'essentiel.
Il faut bien entendu se méfier de la maréchaussée sur cette portion d'autoroute, surtout pendant les périodes de vacances. En effet, plus elle sera frequentée, plus le risque de contrôle est fort (faut bien qu'ils se montrent avec leur belle Sub').

Les itinéraires qui suivent proposent de faire une halte à l'entrée du Sud : à Valence. Comme disent les hollandais (traduit, evidemment :-) ) "à Valence, la Provence commence". Si vous n'avez pas de pote qui puisse vous loger là bas, il y a tout un tas de gites, chambres d'hôtes et petits hotel à Valence même ou aux alentours. Et rien ne vous empèche de vous arrêter avant ou après selon la forme.

Cliquez sur les options pour le détail de l'itinéraire :

Option 1 : itinéraire long "PARIS - VALENCE" via Morvan, Beaujolais, Loire et Ardèche - plus de 900 kms

Option 2 : itinéraire medium "PARIS - VALENCE" via Nievre, Allier, Loire et Ardèche - environ 700kms

A VENIR
Option 3 : itinéraire medium "PARIS - VALENCE" via Beaujolais, Loire, Ardeche - environ 750kms

Option 4 : itinéraire long "PARIS - VALENCE" via Chablisois, Jura, Alpes, Vercors - + de 900 kms

A voir aussi...

Balades : Morvan 999s
Galeries : 999S et SL
Essais : La Tuono à l'épreuve des routes du Sud
Vins : Gevrey-Chambertin 1er Cru
Balades : Automnale 2010 en 660 SMC
  

Commentaires
 
JeanJean (04/02/2008)
Très bonne entrée en matière mais j'ajouterais quelques conseils. D'abord éviter les sac à dos pour les affaires, ca casse le dos alors que les saccoches (réservoir ou de selle) ne gênent pas du tout. Ensuite essayez d'avoir une petite trousse à outils, on ne sait jamais ca pourrait dépanner, surtout le tire bouchons... On ne sait jamais quand on va attaquer l'apéro et ca serait dommage de devoir casser le goulot de la bouteille par manque de matériel !!! Avoir un peu de liquipe peut aussi dépanner. A propos de liquipe, le pantalon de pluie peut servir, même en été.

Turnseeker (05/03/2008)
Toutes ces conneries ne me sont pas arrivé mais faut y penser; Rentrer les bons critères dans le gps ! enfin si y a des virolos en bonus c'est cool lol. Aussi un matelas ou une mousse pour dormir, on récupère mieux.

Ben (24/06/2009)
me suis pas perdu dans Bedoin, je cherchais l'auberge planquée au milieu du bled, nuance ! et puis c'est pas après 2 pichets chacun après le repas du soir qu'on aurait pu le visiter le bled, vous pouvez me remercier en fait

Olive (25/06/2009)
Ca y'est t'as trouvé ton chemin jusqu'ici ? ^^

Ben (25/06/2009)
disons que je viens de refiler ton roadbook pourrave à un boulet de parisien de Triumphall, alors je jette un oeil distrait à tout hasard B-)

Olive (25/06/2009)
Ok, j'espere qu'il est pas trop "fillette" dans la conduite sinon faut qu'il parte tout de suite.

Ben (25/06/2009)
plus garçon coiffeur que lui c'est dur à trouver, son ptit surnom c'est "la mèche" en référence à sa coiffure de gay

Garçon coiffeur (30/06/2009)
Premièrement je tiens à chier dans les bottes de note cher ami ardéchois. B-) Et oui, j'espère pouvoir me faire un petit aller retour sur la côte fin août, n'ayant pas de vacances cet été. Donc au programme ça sera café+Red Bull+cocaïne+pot belge et je descends en une journée... Je comptes passer plus du côté Ouest du Rhône vu que ça fait 2 années de suite que je passe par les Alpes. Donc si vous avez des conseils d'itinéraires à donner pour faire l'Ardèche - Massif des Maures je suis preneur. Pour info, j'ai plus de mèche car c'était pas aérodynamique et je perdais 2/3kmh à fond de 6. Con de slip...

Olive (30/06/2009)
Bah ouais, j'ai deux trois idées en tête pour faire Ardeche-Maures. Par contre il va falloir necessairement traverser le Rhône, huhu ^^ ! Demande mon mail à Ben si tu veux pis on en discute en direct. Tu prévois combien de temps ? Parceque si tu sors de l'autoroute disons à Nevers et que tu esperes arriver à Hyeres le soir, compte une quinzaine d'heures quand meme...

Garçon coiffeur (01/07/2009)
Je compte bien mettre 15h... le tout étant d'arriver entier quand même... Je te file mon mail via MP du forum Triumphall. Merci ;-)

Jere (27/10/2009)
super article (pas con le gout des gants, moi aussi je me suis fait avoir) mais on attend toujours les itinéraires "A VENIR " svp merci!!

Touille (13/03/2011)
Bonjour, Super article très utile. Au fait on attend toujours: "Option 3 : itinéraire medium "PARIS - VALENCE" via Beaujolais, Loire, Ardeche - environ 750kms Option 4 : itinéraire long "PARIS - VALENCE" via Chablisois, Jura, Alpes, Vercors - + de 900 kms"

TOUILLE (13/03/2011)
J'ai oublié de dire le plus important: MERCI pour ce super roadbook!!!

TOUILLE (13/03/2011)
Au fait je suis devenu maboule ou vous avez remplacé Privas par Valence?

Macadam26 (13/03/2011)
Justement parce que Privas c'est spécialisé dans les "maboules" ^^

VOTRE (10/07/2011)
On attend toujours les itinéraires 3 et 4 :)

Amicalement (11/07/2011)
bah euh, c'est en cours. :-)

ZZTOP (04/11/2011)
Bonjour, je vous écris depuis l'ardeche que nous avons rejoint depuis Paris en suivant l'itinéraire sus indiqué. Un grand merci de toute la bande car c'était superbe et pourtant il a un peu saucé (climat d'automne oblige), qu'est-ce que ça doit être en été! Finit la monotonie de l'A6/A7 ou de la N6/N7 (enfin la succession de routes départementales puisque la N6/N7 n'existe plus, chiante sauf en bourgogne ou le paysage est bien beau) pour rejoindre le sud maintenant les vacances commencent dès auxerre, merci encore il faut partager ce roadbook sur le web entier

Olive (04/11/2011)
Eh ben, ça fait plaisir.

Encore (10/06/2017)
On attend toujours les itinéraires 3 et 4 :)


 
Noter l'article (76 votes)

 

Haut de la page
contact : MotoZ